C’est la rentrée ! Youpi… ou peut-être pas : s’organiser pour déposer les enfants à l’école, passer des heures à plastifier les cahiers… sans compter le retour au boulot et les urgences à traiter, les messages qui se sont accumulés dans votre boite e-mail, et – cerise sur le gateau – votre boss qui recommence à se déchainer parce que rien n’avance assez vite à son goût. Est-ce le bon moment pour relancer sa carrière ?

Les vacances sont (déjà) loin, les plages de cocotiers qui vont avec. Et vous vous prenez peut-être à repenser avec nostalgie à tous ces moments de paix et de quiétude qui vous manquent tant. Et si il était temps de penser sérieusement à VOUS, de prendre le temps de réfléchir à votre carrière, et plus largement à ce que vous avez vraiment envie de réaliser dans la vie ?

Comment relancer sa carrière et amorcer un changement

D’expérience, la rentrée des classes est un moment charnière. Un moment où – confrontés à la réalité qui refait surface – nous nous posons beaucoup de questions sur notre avenir. Un moment où notre petite voix nous en fait parfois voir de toutes les couleurs :

  • “Mais qu’est-ce que je fais ici ?… »
  • “Pourquoi est-ce que je reste à travailler dans ces conditions ?… »
  • “Pfff… j’aimerais tellement faire autre chose, mais je ne sais pas comment… »
  • “Bon allez, les vacances de Noël seront vite là !… »
  • “Je ne me sens pas à ma place, plus rien n’a de sens… »

Si ces éléments vous parlent et que vous vous reconnaissez dans ces situations, qu’attendez-vous pour vous poser et réfléchir à ce que vous pourriez mettre en place ? Notez bien : je ne vous parle pas de claquer la porte du jour au lendemain et de sauter sans filet, mais bien de prendre le temps (une heure, une journée… peu importe) pour réfléchir à ce que vous auriez vraiment envie de faire.

Malheureusement, pas de baguette magique ou de solution miracle : changer et relancer sa carrière, ça prend du temps ! Un peu comme un déménagement, en fait. Si vous comptez le temps nécessaire pour décider que vous avez vraiment envie de déménager, de trouver un nouveau logement, de préparer vos cartons, d’emménager, de vider les cartons et de vous approprier votre nouvel espace… difficile d’imaginer pouvoir faire cela en l’espace d’une semaine.

Changer de vie et/ou de carrière, c’est la même chose. L’important, c’est de faire le premier pas. Je vous propose ici 10 idées et ressources pour vous aider à relancer votre carrière et amorcer un changement dans votre situation professionnelle.

Comment relancer sa carrière et amorcer un changement – David Vellut

1. Faites le point sur votre situation avec la Roue de la Vie

La Roue de la Vie est un outil de développement personnel très simple à utiliser et assez efficace pour faire le point. Prenez une feuille de papier, dessinez un cercle et divisez-le en 8 camemberts. Ensuite, attribuez à chaque camembert une catégorie liée à un domaine de vie. En général, lorsque nous animons un atelier ou une session de coaching avec cet outil, Sandrine et moi utilisons les catégories suivantes :

  • Vie de couple
  • Loisirs et détente
  • Travail et carrière
  • Vie familiale
  • Développement personnel
  • Finances et argent
  • Santé et bien-être
  • Relations sociales

Puis, munissez-vous de crayons ou marqueurs de couleurs et remplissez chaque case à hauteur de ce que représente chaque domaine de vie actuellement pour vous (par ex. sur une échelle de 1 à 10, à quel niveau suis-je satisfait de chaque domaine de vie ?). Cet exercice vous permettra de visualiser rapidement votre situation actuelle dans sa globalité. Et de déterminer ensuite le(s) domaine(s) sur lesquels vous auriez envie ou besoin de travailler.

2. Achetez-vous un journal ou un carnet de notes

En 2003, les chercheurs Emmons et McCullough observent une chose intéressante : les personnes qui tiennent quotidiennement un journal de gratitude développent un sentiment de bien-être plus élevé que les autres. Ainsi qu’un meilleur niveau de sommeil, une volonté accrue d’accepter le changement et une diminution des symptômes de douleurs physiques.

Sans nécessairement vous tenir à un journal de “gratitude” stricto sensu, allez faire un tour chez Filigranes ou à la Fnac, et trouvez un carnet qui vous correspond et que vous ayez envie d’utiliser. Ensuite, sentez-vous libre de le remplir à votre sauce : laisser libre cours à vos rêves, à votre créativité, aux idées qui vous viennent en tête. Repartez éventuellement de votre Roue de la Vie en vous demandant quelles sont les choses que vous souhaitez changer ou améliorer.

Vous pouvez ainsi noter des références d’articles, des compte-rendus de conversations que vous avez eues… bref, c’est votre carnet : gardez-le dans la proche. Il vous servira de “banque” quand votre mémoire n’est pas disponible. Si vraiment vous n’avez pas d’idées, vous pouvez également trouver sur le web des carnets, agendas, conçus spécifiquement pour mener à bien vos projets personnels et professionnels (par ex. Commit30, Spark Notebook, Panda Planner Pro…).

Personnellement, j’adore les cahiers Moleskine, mais ils ne sont pas donnés. Si votre budget est un peu serré, le moindre cahier ou carnet basique vendu en supermarché fera l’affaire (d’autant qu’il y a certainement encore des promos pour la rentrée des classes !). L’important, c’est que vous puissiez le garder à portée de main (avec un stylo, bien entendu !) et que vous capturiez ce qui vous passe par la tête au moment T.

N.B. Pour les plus geeks d’entre-vous, Evernote pourra convenir également. Et l’application est disponible sur tous systèmes et supports (tablettes et smartphones).

3. Identifiez vos talents à l’aide du StrengthsFinder de Gallup

On en a déjà parlé sur le blog dans cet article et aussi dans celui-là : identifier et mettre en action vos talents vous permettra d’augmenter votre confiance en vous, de doubler votre productivité et d’avoir une meilleure vision sur ce qui vous anime et ce que vous pourriez mettre en avant auprès de votre (futur) employeur. Je ne rentre pas plus dans les détails ici. Je vous invite seulement à réaliser les 3 actions suivantes :

  • Passez le test en ligne (“Top 5 Strengths Access”, 15$) en cliquant ici.
  • Une fois le test passé, consultez vos plans d’action.
  • Mettez en place vos pistes d’action, à votre rythme.

Sérieusement, je ne suis pas un fan des tests de personnalité et autres, car ils offrent rarement de vraies perspectives de mise en pratique (et en tant que psy, je peux vous dire que j’en ai bouffé des tests). Mais là, c’est un des meilleurs investissements que vous pourrez faire pour votre carrière, et aussi pour votre vie privée !

4. Créez votre propre Business Model personnel

Peut-être avez-vous déjà entendu parler du Business Model Canvas ? Il s’agit un poster divisé en 9 cases, chacune représentant un élément indispensable à prendre en compte pour assurer le fonctionnement (et la viabilité économique) d’une entreprise.

Dans son ouvrage “Business Model You”, l’auteur Tim Clark décrit comment appliquer cette méthodologie pour faire le point sur sa carrière (que l’on soit employé ou indépendant), et comment jouer sur chacune des cases pour se poser les bonnes questions et amorcer un changement. Pratique, ludique et visuel !

Si vous souhaitez tester l’utilisation du Business Model personnel pour votre carrière, voici quelques pistes :

  • Téléchargez le “Personal Business Model Canvas” en PDF sur le site de la communauté Business Model You.
  • Faites un tour chez un imprimeur près de chez vous, et imprimez-le en format A1 ou A0.
  • Procurez-vous un marqueur noir et faites-le plein de post-its (indispensables pour compléter les cases).
  • Utilisez les questions sur chacune des cases pour compléter le canvas au fur et à mesure.

Si vous bloquez, vous pouvez aussi commander le livre complet (en français) sur Amazon et poser vos questions dans les commentaires.

Personal Business Model Canvas
Personal Business Model Canvas v1.2.4 – Téléchargé à partir de la communauté Business Model You

5. Mettez-vous (sérieusement) à utiliser LinkedIn

LinkedIn, c’est LE réseau social professionnel par excellence. C’est « ZE place to be » si vous avez envie donner un coup de peinture fraiche à votre identité professionnelle numérique (en fait, ce n’est pas le seul mais c’est celui sur lequel je vous recommande fortement de vous pencher en priorité !). Pour vous donner quelques chiffres : en 2015, on comptait 380 millions de membres inscrits dans le monde, avec 97 millions de membres actifs mensuels (source : Blog du Modérateur). Et la tendance va continuer en s’accélérant.

En somme, si actuellement vous êtes inexistant sur LinkedIn et que vous aimeriez vous offrir de nouveaux horizons professionnels, voici quelques pistes pour vous :

  • C’est évident : créez-vous un profil LinkedIn, nondidju !
  • Inscrivez-vous dans des groupes suivant vos centres d’intérêts, et interagissez avec les autres professionnels de votre secteur,
  • Explorez les profils des autres et faites une recherche sur l’industrie dans laquelle vous rêvez de travailler… juste histoire de vous faire une petite idée.

6. Donnez un coup de pep’s à votre CV grâce à Canva

Envie de postuler ailleurs ? C’est le moment de sortir du bac votre lettre de motivation et de mettre à jour votre CV. Seulement voilà, en fonction du type d’entreprise dans lequel vous souhaitez postuler, les recruteurs se retrouvent bien souvent sous une tonne de CV à analyser.

Du coup, qui dit beaucoup de CV à analyser dit aussi moins de temps à accorder à chacun. Les études sont assez variables sur le sujet : en fonction des sources, on parle de seulement quelques secondes ou de quelques minutes de temps de lecture accordé à décortiquer un CV. Moralité : pour passer la première barrière, votre CV aura intérêt à être impactant et attrayant. Oubliez donc les templates fait sous Word, il est temps de faire passer votre CV au niveau supérieur.

Et c’est là qu’intervient Canva, une jeune startup qui s’est donnée pour mission de rendre le design graphique accessible même aux non designers. Canva propose pléthore de modèles de documents (bannières pour les réseaux sociaux, présentations, posters…) dont plusieurs modèles de CV. Visuellement, ils sont plutôt réussis, et vous aideront à sortir du lot.

Relancer sa carrière en reliftant son CV avec Canva – David Vellut

7. Continuez à apprendre en suivant un MOOC

Dans un environnement professionnel en constante mutation, continuer à développer ses compétences est un atout majeur. Ca vous permettra de rester au goût du jour et d’augmenter le nombre de cordes à votre arc. Et s’il y a bien une chose qui s’est démocratisée depuis plusieurs années, c’est l’accès au développement des compétences en ligne, notamment via les MOOC (Massive Open Online Courses).

Le principe est simple : vous vous inscrivez à un cours en ligne qui vous intéresse, vous suivez les vidéos de formation, réalisez les exercices individuels et en groupe. Puis, en fonction du MOOC choisi, vous obtenez une certification de participation ou de complétion.

On trouve des MOOC gratuits et payants. Les prix sont souvent accessibles (comptez jusqu’à 300€ pour certains parmi les plus chers). Dans le cas de MOOC gratuits, la certification sera parfois payante également (mais le tarif reste raisonnable : environ 50€ – 100€).

Même si de nombreux MOOC sont proposés par des universités, la certification finale n’équivaut pas à un titre universitaire officiellement reconnu. Mais c’est toujours mieux que rien. Et certains MOOC vous permettent parfois d’accéder à des badges que vous pourrez mettre en valeur… sur votre profil LinkedIn !

Quelques idées de plateformes de MOOC pour commencer à trouver votre bonheur :

8. Rejoignez un meetup près de chez vous

Un souci fréquemment rencontré lorsqu’on veut amorcer un changement : la solitude. En effet, il n’est pas toujours évident de rester motivé sur le long terme lorsqu’on s’oriente dans une nouvelle voie. Si on se réfère aux études en psychologie sur le sentiment d’appartenance sociale, c’est pourtant l’une des clés pour réussir à réaliser un projet.

C’est là qu’intervient la communauté Meetup. Les meetups, ce sont des groupes de rencontre locaux, organisés en réseaux, et ce partout dans le monde. La plateforme permet de rejoindre ou de créer son propre événement, en fonction de ses centres d’intérêt.

Si vous vous sentez actuellement un peu tout seul dans votre coin et que vous aimeriez faire connaissance avec d’autres professionnels, je vous recommande chaudement d’aller y faire un tour, de chercher les événements près de chez vous, et de tenter le coup !

9. Créez votre propre plateforme pour faire passer votre message

Vous avez un message à faire passer ? Envie de partager une passion, vos réflexions ou votre expertise pour en faire profiter d’autres personnes ? Avez-vous déjà songé à créer VOTRE propre plateforme ?… Qu’il s’agisse d’un blog, d’une chaine YouTube, d’une page Facebook, d’un podcast – ou quel que soit le format – les technologies d’aujourd’hui sont devenues accessibles au plus grand nombre.

Si vous ressentez le besoin de changer et de vous orienter vers de nouveaux horizons, d’autres personnes se trouvent probablement dans une situation similaire. Prenez les choses en main, partagez votre expérience… et qui sait, peut-être cela pourra-t-il intéresser un recruteur, ou cela vous permettra-t-il carrément de lancer votre propre business !

10. Participez à un événement de développement de carrière

Enfin, si vous bloquez vraiment et que vous ne savez pas par où commencer, plusieurs événements existent pour vous aider à faire le point et à trouver des pistes de solution.

Plus spécifiquement pour ceux d’entre vous qui auraient envie de se lancer dans un projet de startup ou de devenir indépendant, je ne saurais que trop recommander les Startup Weekends (organisés un peu partout dans le monde, et notamment à Bruxelles) et les Entrepreneurs Weekends.

10 idées et ressources pour relancer sa carrière et amorcer un changement – David Vellut

Relancer sa carrière et amorcer un changement : à vous de jouer !

Comme vous le constatez, changer est un acte qui demande de se bouger, de faire des efforts… mais ça ne veut pas dire que ce soit forcément difficile. Ce qui est le plus difficile, à mon sens, c’est déjà d’accepter le fait de ne pas se sentir bien dans sa situation actuelle, et d’accepter ensuite de faire le premier pas : faire le point, évaluer les possibles, imaginer ce qu’on aimerait faire en lieu et place de qu’on fait actuellement.

Et le mieux dans tout ça : ce premier pas ne coûte presque rien (mis à part le temps et l’énergie alloués). Vous ne risquez donc pas grand chose… sinon de vous diriger vers un mieux-être et d’être plus heureux.

Sources et références

Emmons, R. A. & McCullough, M. E. (2003). Counting blessings versus burdens: An experimental investigation of gratitude and subjective well-being in daily life. Journal of Personality and Social Psychology, 84(2), 377-389. https://doi.org/10.1037/0022-3514.84.2.377

Clark, T., Osterwalder, A. & Pigneur, Y. (2010). Business Model You : Réinventez votre carrière grâce à une méthode révolutionnaire. Paris : Pearson. Commandez cet ouvrage sur Amazon : Édition FR / Édition EN