Favoriser l’engagement des apprenants après votre formation constitue une nécessité vitale. Il s’agit d’un élément essentiel si vous souhaitez que vos participants puisse réellement appliquer leurs apprentissages et développer leurs compétences sur le long terme.

La question se pose dès lors de savoir comment favoriser cet engagement durable après la formation. Une réponse parmi d’autres est, selon moi, de mettre en place un système de suivi, dans les semaines (ou mois) qui suivent votre formation. Je vous invite à découvrir ci-dessous 9 manières de mettre en place ce suivi à long terme de vos participants.

Comment favoriser l'engagement des apprenants après la formation – David Vellut

9 manières de favoriser l’engagement des apprenants après votre formation

1. Transposer leurs apprentissages en contexte professionnel

J’avais déjà abordé cette notion dans un précédent article. À la fin de votre formation, invitez les participants à synthétiser leurs apprentissages et à se poser la question suivante : « De quelle manière et en vue de quoi puis-je mettre en oeuvre ce que j’ai appris dans mon activité professionnelle ? »

Cette étape de transposition est primordiale pour permettre aux apprenants de faire un lien entre ce qui a été vécu en formation (sous forme de jeux ou autres activités permettant de prendre du recul) et ce qu’ils vivent au quotidien.

2. Choisir un engagement sur base des objectifs PIANOS

Pour plus d’informations sur ce point, je vous invite à (re)lire l’article que j’ai publié mercredi dernier. J’y détaille la méthode pas à pas. À la fin du module de formation, le participant prend un engagement public basé sur les objectifs PIANOS. Il s’engage à réaliser cet objectif dans la période de temps définie par le groupe et/ou par le formateur. Si les points 1 et 2 du présent article concernent des méthodes à réaliser à la fin de la journée de formation, les points qui vont suivre ci-dessous concernent des moyens à mettre en oeuvre pour assurer le suivi et la réalisation des objectifs personnels.

3. Organiser une demi-journée de feedback en groupe

Il s’agit simplement de refixer un rendez-vous à l’ensemble du groupe après la formation. Niveau timing, il est préférable de prévoir cette demi-journée de feedback entre 2 à 4 semaines après votre dernier module. En effet, moins de 2 semaines laisserait trop peu de temps aux apprenants pour réaliser leurs objectifs, et plus de 4 semaines risquerait de faire baisser le «tonus» du groupe. Lors de cette demi-journée de feedback, invitez les participants à faire part de leurs succès et de leurs difficultés. Vous pouvez parfaitement utilisez pour cela la méthode PEA que j’avais décrite dans un article précédent.

4. Mettre en place des séances d’accompagnement individuel

Même principe que ci-dessus, sauf qu’il s’agit ici de mettre en place des entretiens de coaching individuels, et non plus en groupe. Les entretiens individuels ont l’avantage de permettre un suivi personnalisé, qui serait plus difficile à réaliser en grand groupe. Ils sont par contre relativement chronophages, étant donné que vous devrez multiplier les séances, et éventuellement les déplacements.

5. Planifier un chat en ligne sous format texte, audio ou vidéo

Si pour des raisons de distance ou de timing vous n’avez pas la possibilité d’organiser une séance présentielle, il est tout à fait possible de réaliser un feedback en ligne. En individuel, il s’agit d’une solution assez confortable. En groupe, les conditions sont par contre un peu moins propices en terme d’ambiance et de dynamique.

6. Assurer un suivi en ligne via une plate-forme LMS

Une autre manière de suivre vos apprenants consiste à utiliser les outils fournis dans les plate-formes LMS. La plupart ce celles-ci possèdent maintenant les fonctions nécessaires pour communiquer de manière individuelle avec les apprenants, et aussi en groupes.

7. Ouvrir un espace d’échanges privé sur les réseaux sociaux

Si vous ne souhaitez pas utiliser de plate-forme LMS, il est parfaitement possible de reproduire une dynamique identique via les plate-formes de médias sociaux disponibles sur Internet.

8. Assurer un suivi individuel par courrier électronique

C’est un peu la solution du pauvre, j’en conviens. Ceci dit, si vous ne disposez ni d’une plate-forme LMS et si aucun de vos participants ne souhaitent utiliser les médias sociaux, il est vraisemblable qu’ils aient tous une adresse e-mail qu’ils consultent fréquemment. Attention par contre au taux de réponse, qui risque d’être assez faible.

9. Assurer un suivi individuel par téléphone

Enfin, dernière solution : planifier des entretiens individuels par téléphone. Un peu plus compliqué à mettre en oeuvre (et aussi certainement plus coûteux !), vous aurez au moins le mérite d’avoir le participant de vive voix au bout du fil. Moins impersonnel qu’un simple courriel !

Favoriser l’engagement des apprenants et assurer un suivi durable après la formation : quels outils utiliser ?

Si certains points sont plus ou moins réalistes en fonction de votre contexte et de vos apprenants, il est tout à fait possible de les combiner, et bénéficier du meilleur des 2 mondes. Personnellement, ma combinaison préférée est celle-ci : Formation > Suivi asynchrone via plate-forme LMS (pendant le mois qui suit la formation) > Feedback en groupe (1 mois après la formation) > Poursuite des partages et échanges via plate-forme LMS

Quelques idées d’outils à mettre en place et à utiliser avec vos apprenants :

  • Le chat texte, audio ou vidéo avec un outil de visioconférence (Skype, Zoom…),
  • Les groupes privés sur Facebook ou LinkedIn,
  • Les forums intégrés dans les plateformes LMS comme Moodle,